Actualité Maroc: Lancement à Casablanca de la campagne de vaccination anti-grippale

Post√© par: Visiteursur 28-09-2007 21:17:55 2047 lectures L'Institut Pasteur du Maroc a donn√©, jeudi √† Casablanca, le coup d'envoi de la campagne annuelle de vaccination contre la grippe, une maladie infectieuse et contagieuse provoqu√©e par le virus lnfluenza qui entra√ģne annuellement entre 250.000 et 500.000 d√©c√®s dans le monde.

Environ un demi-million de doses de vaccins sont disponibles sur le marché marocain dont le stock prévisionnel peut être renforcé selon les besoins et la demande conjoncturelle. Ce vaccin est pris en charge par l'Assurance Maladie Obligatoire (AMO).


La grippe se propage rapidement parmi la population lors d'√©pid√©mies saisonni√®res et elle repr√©sente un fardeau √©conomique consid√©rable en termes de co√Ľts d'hospitalisation, de d√©penses de sant√© et de perte de productivit√©.

Toutes les tranches d'√Ęge sont touch√©es par la grippe dont la souche virale √©volue sans cesse. La maladie se caract√©rise par l'apparition brutale d'une forte fi√®vre, une fatigue intense, des myalgies, des c√©phal√©es, une sensation de profond malaise, une toux s√®che, une gorge irrit√©e et une rhinite.

La plupart des personnes atteintes gu√©rissent en une √† deux semaines sans traitement m√©dical, mais elle fait courir des risques s√©rieux aux plus jeunes, aux personnes √Ęg√©es et aux malades souffrant de pathologies comme des pneumopathies, le diab√®te, le cancer, des probl√®mes cardiaques ou r√©naux. Chez ces personnes, la grippe peut provoquer de graves complications et parfois la mort.

S'il existe actuellement des antiviraux efficaces pour traiter les infections grippales, il faut savoir qu'ils ne sont pas totalement efficaces et nécessitent des conditions d'emploi pas toujours faciles à respecter. La vaccination reste donc la meilleure arme en terme de santé publique pour lutter contre la grippe saisonnière.

D'apr√®s les m√©decins, il est pr√©f√©rable de se faire vacciner t√īt parce que l'immunit√© ne prend vraiment effet que 10 √† 15 jours apr√®s la vaccination. Le virus de l'influenza conna√ģt des mutations r√©guli√®res, ce qui exige la mise au point annuelle de nouveaux vaccins. Chaque ann√©e en f√©vrier, l'Organisation mondiale de la Sant√© (OMS) √©tablit les souches vraisemblablement dominantes au cours de la saison √† venir.

Outre la vaccination, de bonnes mesures d'hygiène sont importantes pour éviter la propagation des germes d'une personne à l'autre.

MAP