Actualité Maroc: SM lance le programme de mise à niveau urbaine de la ville de Fkih Ben Saleh

Posté par: Visiteursur 04-04-2008 01:41:46 1259 lectures SM le Roi Mohammed VI a procédé, jeudi à Fkih Ben Saleh, au lancement du programme de mise à niveau urbaine de la ville, doté d'une enveloppe budgétaire de plus de 540 millions DH.

Ce programme est destiné à instaurer un cadre d'action participative impliquant l'ensemble des acteurs concernés, à pallier les dysfonctionnements d'ordre socio-spatial et à renforcer les attraits de la ville aux plans économique et de l'investissement pour la mettre au service de la création des richesses et de l'activité économique.


Il sera financé dans le cadre d'un partenariat entre la Direction Générale des collectivités locales (160,5 MDH), la municipalité et le Fonds d'Equipement communal (309,63 MDH), le ministère de l'Habitat, de l'Urbanisme et de l'Aménagement de l'Espace (21 MDH), l'Office national de l'Electricité (11,73 MDH) et la Régie autonome intercommunale de distribution d'eau et d'électricité de Tadla (10,25 MDH).

Contribueront également au financement de ce programme les ministères de l'Education nationale (6,52 MDH), de l'Equipement et du Transport (6,52 MDH), de la Culture (4 MDH) et de la Santé (1,55 MDH) et le Conseil de la région (4,5 MDH).

Par champ d'intervention, les projets prévus dans ce cadre porteront sur le renforcement de la voirie et la généralisation du raccordement au réseau d'assainissement (312 MDH), l'extension du réseau d'eau et d'électricité (56,73 MDH), l'environnement et les espaces verts (15,35 MDH), les activités économiques (105 MDH), l'équipement sportif et d'animation (23 MDH), les infrastructures de culture (17 MDH) et les secteurs de santé et d'enseignement (11,3 MDH).

Ce programme permettra de porter à 85 % le taux d'accès à l'infrastructure routière et celui de raccordement au réseau d'assainissement contre respectivement 55 et 65 pc actuellement. Il contribuera aussi à l'amélioration de l'accès au réseau d'éclairage public (90 % contre 65 % actuellement).

La mise à niveau urbaine de Fkih Ben Saleh aura un impact bénéfique sur le paysage architectural et les activités commerciales dans la ville, tout comme il renforcera les équipements communaux en place. A cet égard, il est prévu la construction d'un complexe culturel multi-fonctions, comportant une salle de lecture et des locaux multimédias.

SM le Roi lance un projet pilote de plantation intensive d'oliveraie près de Fkih Ben Saleh

SM le Roi Mohammed VI a lanc√©, jeudi dans la commune Krifat (Fkih Ben Saleh), un projet pilote de plantation de l'olivier √† haute intensit√©, d'un co√Ľt global de 50 millions DH.

Le projet, dont la mise en oeuvre est confiée à l'Office régional de mise en valeur agricole de Tadla (Ormvat), s'étale sur une superficie de 300 hectares et se fixe pour objectif une production moyenne annuelle de 3.700 tonnes d'olives à partir de 2010.

Les travaux porteront sur l'√©quipement d'une exploitation en syst√®me d'irrigation √† √©conomie d'eau, l'installation d'une unit√© de trituration d'huile d'olive et de mise en bouteille, la r√©alisation de cl√ītures, d'une op√©ration de plantation et de travaux d'√©pierrage et d'√©lectrification.

Ce projet pilote permettra l'extension des superficies plantées pour atteindre 64.000 hectares à l'horizon 2010 au plan régional, dont 16.350 hectares plantés avec le soutien du Fonds pour le Défi du Millénaire (Millenium Challenge Account).

Il s'inscrit dans le cadre d'un programme régional d'expansion de la filière ayant pour vocation l'organisation de l'opération de commercialisation à travers la création de 6 nouveaux marchés pilotes, la modernisation du secteur de transformation et le soutien de la création de nouvelles unités de trituration pour l'amélioration de la qualité.

D'une superficie de 47.650 hectares, l'oléiculture dans la région de Tadla-Azilal assure une production moyenne de 102.500 tonnes par année (15 % de la production nationale) et génère 8.000 journées de travail.

La région s'étend sur une superficie totale de 17.125 km2, soit 2,4 % du territoire national, et compte près de 1,5 million habitants (5 % de la population nationale).

Au niveau régional, les cultures fourragères représentent 33 pc du couvert végétal et les forêts 32 pc, alors que la superficie agricole utile s'étend sur 570 mille hectares. La région compte neuf barrages d'une capacité totale de retenue de 2,5 milliards m3, dont les barrages Bin El Ouidane (1,2 milliard m3) et Ahmed El Hansali (740 millions m3).

L'économie de la région s'appuie fortement sur le secteur agro-industriel, lequel contribue à la création de 14 millions journées de travail annuellement. Parmi les usines d'agro-industrie les plus connues de la région, figurent les Sucreries de Tadla (SUTA), trois unités de la Centrale Laitière, deux minoteries et deux stations d'emballage d'agrumes, en plus de 1.766 unités de trituration de l'huile d'olive.

La région assure en outre 23%de la production nationale de la betterave à sucre, 20 de semences sélectionnées, 17 % des agrumes, 14 % du lait, 11 % de viande rouge et 8 % des céréales.

S'activent dans la r√©gion 240 coop√©ratives agricoles, 3 unions de coop√©ratives, 110 associations d'irrigation et 8 associations agricoles professionnelles. Ces acteurs contribuent, aux c√īt√©s des chambres d'agriculture de Beni Mellal et Azilal, √† la modernisation du secteur, √† l'am√©lioration des revenus des agriculteurs, √† la promotion du monde rural et au d√©veloppement des liens de partenariat avec les diff√©rentes composantes de la cha√ģne de production.

A Son arrivée, SM le Roi a passé en revue un détachement de la Garde Royale qui rendait les honneurs, avant d'être salué par le ministre de l'Intérieur, M.Chakib Benmoussa, le ministre de l'Agriculture et des Pêches maritimes, M. Aziz Akhanouch et le Wali de la région de Tadla-Azilal, gouverneur de la province de Beni Mellal, M. Mohamed Dardouri.

Le Souverain a été aussi salué par le président de la Commune rurale de Krifat, le directeur de l'ORMVAT, le directeur provincial de l'Agriculture et les présidents de plusieurs associations agricoles de la région ainsi que par d'autres personnalités.

MAP