Actualité Mondiale: Climat : les moyens existent pour lutter contre le réchauffement

Post√© par: Visiteursur 04-05-2007 20:39:30 1280 lectures Les 20 √† 30 prochaines ann√©es seront cruciales pour att√©nuer le r√©chauffement plan√©taire alors que le monde dispose des technologies pour parvenir √† cet objectif √† un co√Ľt mod√©r√©, ont indiqu√© vendredi les sp√©cialistes mondiaux du climat √† l'issue d'une r√©union √† Bangkok.

"Si nous continuons à faire ce que nous faisons maintenant, nous aurons de sérieux problèmes", a averti Ogunlade Davidson, co-président d'un groupe de travail du Groupe intergouvernemental d'experts sur l'évolution du climat (Giec) en présentant une synthèse des débats qui ont eu lieu cette semaine à Bangkok.


Ce document -- un "r√©sum√© √† l'intention des d√©cideurs" politiques que les experts du Giec ont approuv√© -- "identifie clairement des mesures pour lutter contre le changement climatique √† un co√Ľt relativement mod√©r√©", a estim√© Rajendra Pachauri, pr√©sident du Giec.

"Il existe un potentiel important pour réduire les émissions (de gaz à effet de serre) dans les prochaines décennies", a renchéri Bert Metz, co-président du groupe de travail III.

"Et ce potentiel est tel qu'il permettrait de compenser la croissance des √©missions de gaz √† effet de serre avec les technologies actuelles", a-t-il ajout√©. "Il y a tant de choses qu'on pourrait faire √† des co√Ľts bas".

"Tous les secteurs pourraient contribuer à la réduction des émissions dans tous les pays du monde", a-t-il également fait valoir.

"Le secteur du b√Ętiment est celui qui offre le plus grand potentiel pour des actions √† co√Ľts bas", a pr√©cis√© M. Metz.

"Réduire la déforestation permettrait également d'apporter une contribution majeure à la réduction des émissions", a-t-il ajouté.

La question des co√Ľts de la lutte contre le changement climatique a domin√© les cinq jours de discussions du Giec, suscitant certaines frictions entre les pays repr√©sent√©s, y compris avec la Chine.

Le r√©sum√© approuv√© vendredi met en √©vidence des "co√Ľts de r√©duction tout √† fait abordables", a indiqu√© √† l'AFP Marc Gillet, chef de la d√©l√©gation fran√ßaise.

"Je pense qu'on pourra utiliser beaucoup d'√©l√©ments de ce document" dans de prochaines discussions multilat√©rales, a-t-il ajout√©. "Il faudra faire preuve de cr√©ativit√© pour franchir les obstacles √† la mise en oeuvre de ces mesures de r√©duction des √©missions de gaz √† effet de serre dont le co√Ľt est en fait mod√©r√©", a d√©clar√© M. Gillet.

Mais il faut faire vite, ont alerté les experts.

"Les efforts d'atténuation (du réchauffement climatique) dans les 20 à 30 prochaines années auront un large impact sur les possibilités d'atteindre des niveaux plus bas de stabilisation" des émissions de gaz à effet de serre, souligne la synthèse du Giec.

Ces √©missions devraient atteindre d'ici 2015 un "pic" et d√©cro√ģtre par la suite si on veut contenir la hausse de la temp√©rature moyenne mondiale entre + 2¬įC et + 2,4¬įC, selon le meilleur sc√©nario pr√©sent√© par le Giec.

Mais "plus on voudra atteindre un niveau de stabilisation bas, plus vite ce pic devra être atteint et le déclin des émissions s'amorcer", ont souligné les experts.

Pour stabiliser cette pollution √† des niveaux situ√©s entre 445 et 490 parties par millions (ppm) de CO2 et autres GES et contenir ainsi la hausse moyenne de la temp√©rature entre + 2¬įC et + 2,4¬įC par rapport √† la p√©riode pr√©-industrielle, il faudrait que ces √©missions atteignent un pic d'ici 2015 et redescendent ensuite √† 50% des niveaux actuels (379 ppm) d'ici 2050, selon ce document.

Selon un pr√©c√©dent rapport du Giec publi√© en f√©vrier √† Paris, la hausse des temp√©ratures pourrait atteindre jusqu'√† + 6,4¬įC d'ici 2100, dans le pire des cas, par rapport √† la p√©riode 1980-1999.

Source : AFP