Actualité Maroc: SM le Roi adresse un message à l'occasion de la cérémonie commémorative du décès du poète Mahmoud Darwich

Posté par: Visiteursur 07-10-2008 23:48:45 1613 lectures SM le Roi Mohammed VI a adressé un message à l'occasion de la cérémonie commémorative du 40ème jour du décès du poète palestinien, Mahmoud Darwich, organisée lundi à Ramallah.

Voici le texte intégral de ce message dont lecture a été donnée au cours de cette cérémonie par Mme. Touria Jabrane Kryatif, ministre de la culture qui était arrivée dimanche à Amman sur sa route pour Ramallah pour représenter SM le Roi à cette cérémonie :.


"Louange à Dieu,.
Prière et salut sur le Prophète,.
Sa famille et Ses compagnons,.

Excellence et cher frère, Mahmoud Abbas, Président de l'Autorité Nationale Palestinienne,.

Membres de la famille du cher défunt Mahmoud Darwich,.

Mesdames et Messieurs,.

Nous avons tenu, au moment o√Ļ vous comm√©morez le 40√®me jour du d√©c√®s du grand po√®te palestinien, feu Mahmoud Darwich, √† saisir cette occasion pour r√©it√©rer Nos condol√©ances pour la perte par la Oumma arabe en g√©n√©ral et le peuple palestinien en particulier, d'un po√®te √©m√©rite, engag√© dans la cause de son peuple sur les plans militant, politique et humain, anim√© d'un esprit d'exemplarit√© rarissime et de comp√©tences cr√©atives exceptionnelles qui ont redonn√© √† la po√©sie arabe sa place dans les luttes men√©es par la Oumma. Le po√®te puisait son inspiration dans le v√©cu quotidien, traduisant ainsi l'aspiration du peuple palestinien √† la grandeur, √† la dignit√©, √† la lib√©ration et √† la souverainet√©.

Nous nous remémorons avec fierté et considération les sentiments d'affection sincère que vouait Notre grand poète à Notre Personne, ainsi que la grande fidélité et l'estime qu'il témoignait à ses lecteurs et admirateurs. Nous avons également présentes à l'esprit les relations littéraires, créatives et humaines qu'il entretenait avec les poètes et intellectuels marocains, qui, à leur tour, lui vouaient admiration et considération.

Lorsqu'il visitait le Maroc, que Dieu l'entoure de sa miséricorde, pays qui occupait une part importante de son temps et de ses préoccupations, il ne le visitait pas seulement en tant que poète jouissant d'une grande aura et d'un verbe éloquent, mais aussi en tant que symbole de la lutte palestinienne et ambassadeur de son peuple qui a su jeter les ponts, éclairer la voie et illuminer le sombre horizon en le constellant d'étoiles étincelantes, de nobles pensées et d'images débordantes de vie.

L'histoire t√©moigne qu'il est rest√© constamment fid√®le √† un comportement fait d'√©l√©vation d'√Ęme et de noblesse dignes d'un grand po√®te qui sait que l'honn√™tet√©, la droiture, la force d'expression et l'√©loquence font partie de l'√©thique d'un vrai po√®te et constituent une dimension importante de sa responsabilit√© culturelle, cr√©ative et humaine.

C'est pour cela que Nous l'avons honoré au Maroc en lui décernant le wissam du mérite intellectuel, étant convaincu qu'il est digne de cette distinction et qu'il mérite tous les égards de son environnement arabe, lequel ne peut qu'apprécier sa poésie et être au diapason de ses sentiments qui expriment les ressorts de la plus noble cause de la Nation arabe à l'époque moderne.

De même, Nous réalisons parfaitement à quel point il était digne de l'attachement que lui vouaient ses admirateurs pour la simple raison qu'il a imprimé un cachet d'excellence à sa poésie qui l'a d'ailleurs élevé au plus haut rang. Il a de même trempé la texture de sa poésie et effluves de sa pensée dans la peine profonde qu'il ressentait chez les fils de son peuple arabe palestinien, rendant ainsi une poésie constellée de mots expressifs et riche de son lexique, de sa rythmique et de son imaginaire.

Sachant que la poésie sincère et relevée formait l'un des liens qui Nous rattachaient à ce grand poète, il est un autre lien qui tient à cette charte spirituelle, symbolique et politique, qui unit Notre Majesté à la cause arabe palestinienne, et la question d'Al Qods Acharif qui s'y rapporte, et dont Dieu le
Tout-Puissant Nous a investi, aux c√īt√©s de nos fr√®res des pays islamiques, de la responsabilit√© morale et de l'honneur d'en pr√©sider le comit√© b√©ni.

Nous implorons Dieu de Nous prodiguer les bienfaits de sa gr√Ęce et de sa guidance, pour nous inspirer l'agir de la meilleure fa√ßon, dans la perspective de trouver une solution v√©ritable, globale et durable , garantissant les droits l√©gitimes du peuple arabe palestinien, dans l'√©tablissement de son Etat ind√©pendant , avec Al Qods Acharif pour capitale , sur sa terre lib√©r√©e et dans le cadre de sa souverainet√© nationale, pleine et enti√®re.

La fidélité à l'esprit du grand poète n'est, dans son essence, que fidélité à sa poésie et à son riche patrimoine qui demeure un symbole vivace de la lutte du peuple palestinien et de ses vaillants martyrs, pour la libération, la grandeur et la dignité et pour la promotion des valeurs de fraternité, de liberté, de paix, de justice et de tolérance.

Nous prions Dieu d'accueillir notre cher poète Mahmoud Darwich en Sa Sainte Miséricorde, et souhaitons que les poètes arabes de la nouvelle génération prennent son flambeau artistique étincelant pour porter et perpétuer son message poétique et son sens esthétique inégalé.

Ce serait là la voie idoine pour perpétuer sa mémoire comme l'un des symboles littéraires de notre Oumma arabe et de ses fils dévoués qui ont dédié leur art et leur pensée au noble combat pour la grandeur, la souveraineté et la dignité.

Que la paix, la miséricorde et la bénédiction de Dieu soient sur vous".

MAP