Société: SM le Roi inaugure à Ain Attiq l'établissement Ahmed Ben Zayed Al

Posté par: Visiteursur 11-08-2011 22:47:03 869 lectures -Nahayan pour la protection sociale- Le nouveau complexe offre un cadre propice pour une insertion socioprofessionnelle réussie des personnes en situation de précarité.
- 1.300 personnes pourront bénéficier des services du nouveau complexe.


SM le Roi Mohammed VI, que Dieu L'assiste, a procédé, mercredi à Ain Attiq (préfecture de Témara), à l'inauguration de l'établissement Ahmed Ben Zayed Al-Nahayan pour la protection sociale, réalisé pour un investissement global de 102 millions de dirhams (MDH).


Après avoir dévoilé la plaque commémorative et coupé le ruban symbolique, le Souverain a effectué une tournée à travers les différentes structures de ce complexe social dont la réalisation s'inscrit dans le cadre d'une stratégie ambitieuse visant la mise à niveau des centres d'accueil existant au niveau de la région de Rabat-Salé-Zemmour-Zaer, la création de nouveaux centres et le soutien à des associations actives dans la lutte contre la précarité.

Cette nouvelle infrastructure sociale qui s'étend sur une superficie globale de plus de quatre hectares, offrira aux personnes en situation de précarité un cadre propice et adéquat d'accueil et d'hébergement ainsi que des programmes d'accompagnement, de formation, de scolarisation formelle et informelle, et ce en vue d'une insertion socioprofessionnelle réussie.

D'une capacit√© d'accueil de 1.300 personnes, le nouveau complexe comprend deux p√īles. Le p√īle "enfants" abrite quatre pavillons d√©di√©s aux enfants abandonn√©s, aux enfants en situation pr√©caire et aux enfants d√©scolaris√©s (gar√ßons et filles). Le p√īle "adultes" abrite √©galement quatre pavillons r√©serv√©s aux femmes en difficult√©, aux personnes √Ęg√©es, aux ali√©n√©s mentaux et aux handicap√©s. Le complexe d'Ain Attiq abrite, en outre, une unit√© d√©di√©e aux enfants toxicomanes.

Rompant avec la mission traditionnelle des centres d'accueil, cantonn√©e √† l'h√©bergement et √† la restauration et mettant plut√īt l'accent sur l'insertion et l'int√©gration, le complexe social d'Ain Attiq comprend aussi un centre socio-√©ducatif d√©di√© √† l'√©ducation informelle, √† la formation en informatique, en musique et en art plastique, ainsi qu'un centre de formation professionnelle qui dispensera des formations en √©lectricit√©, en menuiserie aluminium, en plomberie et en couture.

Il compte également un centre de soins de 182 m2 encadré par une équipe de quatre médecins spécialistes, cinq généralistes, quatre infirmiers et quatre aides-soignants, outre une cuisine pédagogique, une buanderie équipée, un Hammam, trois logements de fonction, un espace de jeux et un terrain omnisport.

Cette nouvelle structure sociale permettra de renforcer et d'améliorer l'infrastructure d'accueil des personnes en situation de précarité et par la même pallier au déficit de capacité qui compromettait les efforts entrepris pour cerner la problématique de la mendicité et du vagabondage et mettre à la disposition des personnes en situation de précarité un cadre d'intégration et d'insertion, particulièrement au profit des enfants livrés à eux mêmes, aux femmes et aux personnes handicapées en situation difficile.

Le co√Ľt de construction du complexe social d'Ain Attiq est de 102 MDH, financ√©s par la Fondation Ahmed Ben Zayed Al-Nahyan √† hauteur de 80 pc (85 millions de dirhams), avec la contribution du conseil communal (10 MDH), le minist√®re du D√©veloppement social, de la famille et de la solidarit√© (3 MDH), l'Initiative nationale pour le d√©veloppement humain (2 MDH) et le conseil pr√©fectoral (2 MDH).

La gestion du complexe sera assurée par l'Association des amis du complexe social Ain Attiq, alors que celle de l'unité dédiée aux enfants toxicomanes est confiée à l'Association marocaine de soutien aux enfants en situation précaire (AMESIP).

Par ailleurs, l'Office de la formation professionnelle et de la promotion du travail (OFPPT) a été chargé de la gestion pédagogique des formations.
MAPF