Technologie: Le parc mobile totalise 36,24 millions d'abonnées à fin mars 2012

Posté par: Administrateursur 15-05-2012 21:28:35 862 lectures Le parc mobile a totalisé 36,24 millions d'abonnés à fin mars 2012, ce qui constitue un taux de pénétration de 112,6% (1,2 téléphone portable par personne), a annoncé, mardi à Rabat, le directeur général de l'Agence Nationale de Réglementation des Télécommunications (ANRT), Azeddine El Mountassir Billah.

Cette hausse a impacté le segment fixe qui a connu un recul aussi bien pour le trafic sortant (en retrait de 12,4%) que pour l'usage sortant mensuel par abonné fixe qui accuse une baisse de 10% en un an, passant de 128 minutes à 115 minutes par mois et par client, a précisé M. El Mountassir lors d'une conférence de presse sur le marché des télécommunications au Maroc.


L'Internet affiche, quant à lui, la plus forte progression dans le secteur des technologies d'information et de communication, a précisé le DG de l'ANRT, ajoutant que le nombre d'abonnés s'est établi, à fin mars 2012, à 3,4 millions d'abonnés en progression de 56,5%, ramenant le taux de pénétration à 10,57%.

Les résultats du marché des télécommunications reflètent ainsi de bonnes performances et une tendance baissière des prix des communications qui se confirment au terme du premier trimestre 2012, s'est félicité à ce propos M. El Mountassir Billah, qui a précisé que les chiffres disponibles permettent d'avoir une vue d'ensemble sur l'évolution du secteur pour les 4 dernières années en terme de couverture et de baisse de prix de l'utilisation des nouvelles technologies de l'information et de communication.

Dans ce sens, le segment de la téléphonie mobile a enregistré une baisse de 22% du revenu moyen par minute de communication qui a atteint 0,65 dh/min à fin mars 2012 contre 0,83 dh/min, un an auparavant.

L'usage sortant mensuel (appels sortant) par abonné au téléphone mobile enregistre quant à lui une croissance continue. Il est passé de 50 minutes par mois et par client en mars 2011 à 64 minutes au 31 mars 2012, soit une hausse de 28% en un an, caractérisé également, par une évolution positive du trafic global sortant qui a augmenté de 36,4%, confirmant ainsi la hausse de la consommation constatée suite à la baisse des prix des communications, a-t-il ajouté.

Lors de cette conférence, un accent particulier a été mis sur le Plan national pour le développement du haut et très haut débit au Maroc qui vise à généraliser l'accès aux services de télécommunications de haut débit à l'ensemble de la population du Royaume dans un horizon de 10 ans.

A cet égard, la mise en œuvre de ce plan, adopté par le Conseil d'administration de l'ANRT, requiert dans sa première phase le déploiement des technologies mobiles de 4ème génération (4G), l'ouverture de la bande Wifi aux opérateurs de télécommunications pour la fourniture de l'accès aux réseaux haut débit et la fixation des modalités de raccordement des nouvelles habitations et zones d'activités aux infrastructures de fibre optique.

La deuxième phase consiste, quant à elle, au renforcement des infrastructures de télécommunications en fibre optique afin d'assurer une meilleure qualité de service des différents réseaux des agglomérations et des réseaux de collecte, et l'exploration des solutions technologiques permettant l'accélération de la généralisation de l'accès au réseau haut débit à l'ensemble de la population.

MAPF