Les Aigles verts étrillés par le Barça : huit buts propres

Posté par Visiteur sur 29-07-2012 22:41:46 (1548 lectures)
Le Barça a vaincu. Les coéquipiers de Lionel Messi ont logiquement infligé une correction (8-0) au Raja à l’occasion du match de gala qui les a opposés samedi soir au Grand stade de Tanger.

Les Raja s’est rendu à l’évidence. Le Barça est une très, très grande équipe. Le public rajaoui le sait. Raison pour laquelle les huit buts encaissés dont trois de Messi ont été accueillis par le public rajaoui avec fairplay et applaudissements.


Dès les premières minutes de jeu. Le Barca porté par les encouragements tangérois a déroulé son impeccable jeu de transmission à une passe. Les Tangérois l’avait dit, ils sont là pour supporter le Barça et le font savoir.

Sous les hola de son public, le Raja a bien tenté le jeu à une passe mais ils se sont vite fait reprendre les maîtres en la discipline. Le Barça a fait du beau jeu une marque de fabrique difficile à reproduire.

Le premier ballon touché par Messi a été accueilli par une ovation. Et pour cause, l’empereur du jeu est vite touché par la grâce avec cette magnifique ouverture en direction d’Affelay, le Barcelonais d’origine marocaine.

A douze minutes de jeu, la machine à broyer était définitivement installée, donnant déjà le tournis aux Aigles verts. Le Raja se rend vite à l’évidence. Le Barça n’est pas l’Athletic Bilbao qu’ils ont réussi à battre 3-1.

C’est donc logiquement qu’Alexis Sanchez a ouvert le score à 13è. Porté par un public enflammé, le Raja a bien tenté de sonner la révolte en portant plus le jeu plus en avant. Mais voilà, en face c’est le Barça imprenable en contre avec un milieu de feu et un enfer de Messi à la finition.

34è puis 37è, le génial Messi inscrivait le deuxième et troisième but. Le public tant tangérois, que rajaoui le sait. Ils ont devant eux une légende en marche qui mérite les chaudes acclamations.

Le Barça avait définitivement repris en main le match. Le Raja ne pouvait que se résigner à voir l’infernal école du Barça réciter son cours en inscrivant le 4è but par Sanchez, puis le cinquième par l’inévitable Messi. 5-0 avant la mi-temps. L’affaire est pliée.

Le Barça n’est pas rumeur et Messi est bien le génie qu’on présente. D’entrée de seconde mi-temps le Raja essaie de sauver l’honneur mais en vain. Dès la 48è, Afflelay met en garde le Raja sur une belle infiltration avant que Messi ne touche la transversale sur un magnifique lobe.

C’est logiquement que le sixième but est inscrit par Alves à la 57è. 6-0 sans appel. L’affaire est entendue et le Barça pouvait changer quasiment toute l’équipe en faisant entrer la jeune génération pour prolonger l’entrainement et inscrire le 7è et 8è but.

Le public tangérois a pu s’offrir le plaisir de chambrer les Rajaoui. « Ouuu Aala chouha » « Quel honte» a scandé le public tangérois en direction des Rajaouis. Une honte ? Pas vraiment. Car en face c’était le Barça.

Menara
Note: 0.00 (0 votes) - Noter cet article -
Format imprimable Envoyer cet article à un ami Créer un fichier PDF à partir de cet article
Les commentaires sont la propriété de leur auteur. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.
Auteur Discussion