Mondial des clubs 2013 & 2014 : Le Maroc gagne le pari de l'organisation

Posté par Visiteur sur 22-12-2013 23:30:17 (1140 lectures)
● Le Maroc a gagnĂ© le pari de l'organisation de la 10e Ă©dition et mise sur une Ă©dition 2014 plus rĂ©ussie
● DĂ©claration Ă  l'issue de la finale du Mondial des clubs, remportĂ©e par le Bayern Munich 2 Ă  0 face au Raja Casablanca, Ă  Marrakech


Le Maroc a gagné le pari de l'organisation de la 10e édition de la Coupe du monde des clubs (11-21 décembre aux Grands stades d'Agadir et de Marrakech) sur tous les niveaux et mise sur une 11e édition (10-20 décembre 2014) encore plus réussie.


Cette affirmation a, notamment, été formulée par le président de la Fifa, Sepp Blatter, qui a indiqué lors de la conférence de clôture de cette compétition planétaire que cette 10éme édition a connu «un succès impressionnant».

Le succès de cette édition s'est renforcé par l'organisation de la Coupe du monde des clubs pour la première fois sur le sol africain, et par l'utilisation pour la première fois de la technique «œil de faucon» et du marqueur temporaire.

Cette 10e édition a été une occasion pour transmettre au monde une image positive du Maroc et de son peuple généreux et hospitalier, de même que des capacités humaines et techniques dont il regorge et ses infrastructures de haut niveau, ses stations touristiques et ses sites géographiques attractifs qui n'ont pas laissé indifférents les milliers de supporters qui ont accompagné leurs clubs de même que les dirigeants de la Fifa.

Le succès de cette édition 2013 de la Coupe du monde des clubs incombe en grande partie à la performance historique de l'équipe du Raja de Casablanca (champion du Maroc) qui, après une première participation au Brésil en 2000, se trouve aujourd'hui en finale de cette prestigieuse Coupe après avoir éliminé respectivement les Néozélandais d'Auckland City, champions d'Océanie, les Mexicains du FC Monterry, champions de la Conacacaf et les Brésiliens de l'Atletico Mineiro, champions de la Coupe Libertadores.

Cet exploit des Aigles Verts reflète la détermination de la jeunesse marocaine de s'engager activement à la marche de développement de leur pays sous la conduite éclairée de S.M. le Roi Mohammed VI.

Le succès flamboyant de cette 10e édition se justifie, notamment, par l'organisation de haut niveau aussi bien au niveau de l'hospitalité et de l'accueil qu'au niveau de la large couverture médiatique et de la présence du public sur les gradins des Grands stades d'Agadir et de Marrakech dont les taux de remplissage ont dépassé 75%.

Le président de la Fifa a salué le travail du Comité local d'organisation (LOC), notamment au niveau de l'accueil, affirmant, qu'outre le pari de l'organisation, le Maroc a gagné le respect du monde entier.

Le président de la Commission d'organisation de la Coupe du monde des clubs, Mohamed Raouraoua, s'est félicité, quant à lui, de l'excellente organisation qui a caractérisé cette 10éme édition et de la présence du public, outre la qualité du jeu ayant marqué tous les matchs.
DĂ©clarations

Voici les déclarations recueillies après la finale Bayern Munich-Raja de Casablanca, comptant pour la Coupe du monde des clubs de football Maroc-2013, disputée samedi soir au Grand stade de Marrakech :

● Pep Guardiola (entraĂ®neur espagnol du Bayern Munich) : «On a rĂ©alisĂ© une belle annĂ©e 2013 riche en titres. On a deux semaines pour se reposer avant de reprendre la compĂ©tition. Un club structurĂ© et des joueurs organisĂ©s apportent de bons rĂ©sultats. On doit essayer de garder le cap pour remporter d'autres trophĂ©es».

● Frank RibĂ©ry (milieu de terrain français du Bayern, meilleur joueur du tournoi) : «On est très content d'ĂŞtre venu au Maroc. Gagner ce trophĂ©e est très important pour le club. On va essayer de rĂ©cupĂ©rer après une saison 2013 très longue».

● Faouzi Benzarti (entraĂ®neur tunisien du Raja de Casablanca) : «Le Bayern Munich, emmenĂ©e par le grand entraineur Pep Guardiola, est la meilleur Ă©quipe au monde. On a ratĂ© beaucoup d'occasions de buts en deuxième pĂ©riode. Perdre par 2 buts Ă  0 face au Bayern est un score honorable. Cette 2e place est un rĂ©sultat honorable».

Lematin
Note: 0.00 (0 votes) - Noter cet article -
Format imprimable Envoyer cet article à un ami Créer un fichier PDF à partir de cet article
Les commentaires sont la propriété de leur auteur. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.
Auteur Discussion