Deprecated: Assigning the return value of new by reference is deprecated in /home/marocday/www/include/common.php on line 96

Deprecated: Function set_magic_quotes_runtime() is deprecated in /home/marocday/www/include/common.php on line 30
AgadirInou.Com - Le Portail de la ville d'Agadir et de ses Régions


Histoire

Une brève histoire d'Agadir


Agadir est l’une des plus belles baies du monde : neuf kilomètres de sable fin baignés par les eaux vivifiantes de l’Atlantique. Le soleil y brille 300 jours par an, surtout en hiver. L’arrière-pays d’Agadir, la région du Souss, offre une infinité de trésors à découvrir.

A l’origine, un village de pêcheurs berbères…
Il était une fois une rade bien abritée, dotée de surcroît d'une source, fort appréciée des marins carthaginois, phéniciens puis portugais ; ces derniers établissent un comptoir en 1505. Ils en sont délogés en 1541 par Mohamed Echeikh el Mehdi, fondateur de la dynastie saadienne, qui souhaite ainsi contrôler le commerce transsaharien et la route de l'or. XVIIe siècle, sous la dynastie berbère de Tazeroualt, Agadir devient un port important : canna à sucre, dattes, cire, peaux, huile, épices, or transitent alors vers d'autres continents par les flots . Activité commerciale qui n'a jamais cessé puisque aujourd'hui Agadir est le plus important port de pêche du Maroc. La nouvelle ville allie modernité et simplicité : de grands espaces verts, de larges avenues, des jardins fleuris, une architecture contemporaine élégante. Au charme de la cité blanche s'ajoutent les dix kilomètres de plages de sable fin de l'une des plus belles baies du monde baignée par les eaux d'une anse calme et peu profonde, bordée d'eucalyptus, de pis et de tamaris. En Dialecte, Agadir signifie grand grenier collectif . Autrefois, le port était reconnaissable depuis la mer par un fortin placé en hauteur et faisant office de grenier pour la communauté alentour.

Un essor très tardif
Une brève histoire d'Agadir L'histoire d'Agadir est parsemée de coups du sort. En 1760, la fermeture du port au trafic européen, commanditée par les Alaouites, et l'ouverture, à quelques centaines de kilomètres de là, d'un port concurrentiel, celui d'Essaouira, fut sans doute l'un des plus désastreuses, à tel point qu'au tout début du 20ème siècle, la population d'Agadir était inférieure à 1000 habitants. L'essor sera tardif. Il faut attendre les années 1930 et l'arrivée de l'aéropostale à Agadir, pour voir l'activité économique se développer à nouveau. L'agriculture et la pêche, premières sources de revenus, contribueront à l'aménagement d'un grand port. C'est la naissance des conserveries et l'on ne sait bientôt plus qui d'Agadir ou de Safi ravira le titre de premier port sardinier du monde. Revoir ce paragraphe et vérifier ces informations avec un historien avec les dates précises .

1960 : un tremblement de terre détruit une partie de la ville
Une brève histoire d'Agadir Le 29 février 1960, à 23 h 47, un violent tremblement de terre ravage une partie de la ville. Quinze seconde ont suffit à anéantir tous les efforts des décennies précédentes. Plus de quinze mille personnes trouveront la mort dans le séisme et la majorité des habitations sera détruite. " Si le destin a décidé de la destruction d'Agadir, sa reconstruction dépend de notre foi et de notre volonté " déclare alors le roi Mohammed V. Deux ans plus tard, la ville renaît sur la base du respect des normes antisismiques.

Un poumon économique
Une brève histoire d'Agadir Capitale du Souss et poumon économique du grand Sud marocain, Agadir s'appuie sur trois grandes activités économiques : la pêche, l'agriculture et le tourisme. Agadir, qui compte 200 000 habitants, est une ville moderne qui rayonne sur tout le Sud du pays.

 

Source : GRIT



_TC_THISCOMESFROM
http://www.agadirinou.com

_TC_URLFORSTORY
http://www.agadirinou.com/modules/tinycontent/index.php?id=1