Actualité Mondiale: Obama prend le volant de la Chevrolet Volt, vitrine écologique de GM

Posté par: Visiteursur 01-08-2010 23:07:35 1458 lectures Barack Obama parcouru quelques mètres vendredi au volant de la nouvelle Chevrolet Volt, vitrine écologique de General Motors (GM) lors d'une visite d'usine dans la région de Detroit (Michigan, nord), selon les journalistes accompagnant le président américain

Après avoir obtenu le feu vert du chef de sa sécurité, le président est monté dans cette voiture hybride (essence-électricité) à l'extérieur de l'usine GM de Hamtramck, dans la banlieue nord de Detroit. Il a bouclé sa ceinture, démarré et parcouru... trois mètres à vitesse très réduite.


"Plutôt sympa", a commenté le président après être sorti de cette voiture qui n'est pas encore en vente, mais symbolise le renouveau espéré du géant automobile, sauvé de la faillite en 2009 par l'injection massive de fonds publics assortis de l'obligation de se restructurer. "Ils ne me laissent pas conduire tellement", a ensuite expliqué M. Obama aux ouvriers de l'usine, en allusion à son service de sécurité. Il est en effet très rare que le président conduise. Selon son porte-parole Robert Gibbs, M. Obama avait pris le volant d'une voiture pour la dernière fois le 30 avril près de Washington dans un centre d'entraînement du "Secret Service", la police d'élite chargée de sa protection. Lors de ses déplacements routiers aux Etats-Unis et à l'étranger, le dirigeant utilise une énorme limousine blindée avec chauffeur. Elle est construite spécialement pour lui par Cadillac (GM) sur une base de camion, d'après un cahier des charges du Secret Service. Disposant de vitres pare-balles, d'une carrosserie à blindage lourd, de pneus increvables et d'un habitacle hermétique, la limousine présidentielle de M. Obama a été conçue pour résister à différents types d'attentats, dont un tir de lance-roquettes ou une attaque chimique, selon Cadillac. Plus tôt vendredi, lors d'une visite du groupe Chrysler construisant le 4x4 Jeep Grand Cherokee, M. Obama a confié que la première voiture neuve qu'il avait achetée était justement une version précédente de ce modèle. "Tout fonctionnait. Je n'étais pas habitué à ça", a-t-il plaisanté.
afp.com