Economie: Un mémorandum d’entente pour booster les investissements chinois au Maroc

Posté par: Administrateursur 25-04-2023 17:31:39 216 lectures Pour drainer davantage d’investissements chinois dans le Royaume, et tout particulièrement dans le secteur automobile, appelé à être une locomotive de son développement, le Maroc met le turbo. Les représentants de l’AMDIE viennent ainsi de signer un mémorandum d’entente (MoU) avec ceux de Zone de Développement Economique de Wuhan (WEDZ), de la Fédération Internationale des Entrepreneurs Chinois et de Bank of Africa (BoA) à Shanghai.


Selon les termes de cet accord, indique Le Matin du Sahara et du Maghreb ce mardi 25 avril, les parties ont convenu d’apporter leur expertise au développement des investissements chinois au Maroc.

Objectif: installer à moyen terme une plateforme commerciale compétitive, afin de faciliter le commerce et les exportations du secteur automobile, et établir à long terme une usine de production de voitures électriques dans le Royaume, a expliqué l’AMDIE.

Ce partenariat, qui vise «à installer les acteurs chinois de la mobilité au Maroc» dans le but de fabriquer des composants, mais aussi des véhicules électriques, s’inscrit, a aussi indiqué l’AMDIE, dans la droite lignée d’une vision du roi Mohammed VI: un développement durable, créateur d’emplois pérennes.

En Chine, le Maroc a pu présenter les avancées «exceptionnelles» de son secteur automobile, l’un des plus prometteurs de la région, qui a exporté pour ce seul secteur une production près de 100 milliards de dirhams en 2022.

Avec une capacité de près d’un million d’unités par an, le Royaume est aujourd’hui le premier producteur de véhicules en Afrique, après avoir désormais atteint un taux d’intégration de 65% de composants à 100% «Made in Morocco». Aujourd’hui, l’écosystème automobile national opère dans l’ensemble de la chaîne de valeur de l’industrie automobile, et neuf modèles de voitures sont localement produits.

Entre le Maroc et la Chine, les échanges commerciaux ont enregistré une croissance de 50% ces cinq dernières années, et sont passés de 4 milliards de dollars en 2016, à 6 milliards de dollars en 2021. Plus de 80 projets d’investissements chinois sont actuellement en cours de développement au Maroc.

Le360