Actualité Mondiale: Présidentielle 2024: Les Américains peu enthousiastes à un duel Biden-Trump

Posté par: Administrateursur 26-04-2023 10:49:16 120 lectures Les Américains sont peu enthousiastes à revivre un nouveau duel entre le président Joe Biden et son prédécesseur, Donald Trump, lors de l’élection présidentielle de 2024, même si une telle confrontation semble être le scénario le plus probable à ce stade.


Selon un nouveau sondage d’opinion mené par la chaîne NBC News, 60% des Américains, dont environ un tiers des républicains, pensent que Trump ne devrait pas lancer une nouvelle course à la Maison Blanche.

Quelque 30% de ceux qui pensent qu’il ne devrait pas faire campagne en 2024 citent les accusations « criminelles » auxquelles le candidat actuellement favori du Grand Old Party, fait face à New York comme une raison « majeure », révèle l’enquête, notant en outre que parallèlement, 70% des Américains pensent que Biden ne devrait pas non plus briguer un second mandat, dont 51% sont issus de son propre camp démocrate. L’âge avancé de Biden, 80 ans, a été cité par 78% de ceux qui estiment qu’il ne devrait plus se présenter.

D’autres sondages d’opinion attestent du même faible enthousiasme des électeurs pour Trump ou Biden alors qu’ils se préparent pour ce qui pourrait être une revanche. Trump a lancé sa campagne en novembre, juste après les mi-mandats, et Biden devrait bientôt entrer en lice.

Un sondage Yahoo News/YouGov a révélé que 38% des répondants ont déclaré se sentir « épuisés » à l’idée d’une revanche lors de la course présidentielle Biden-Trump.

Dans le sondage NBC News, conduit à la mi-avril auprès de 1.000 électeurs avec une marge d’erreur de plus ou moins 3.1 points de pourcentage, Trump arrive toujours en tête dans le camp du GOP, avec 15%d’avance sur le gouverneur de Floride Ron DeSantis – qui n’a toujours pas annoncé son intention de se lancer dans la course présidentielle.

Et 41% des électeurs inscrits ont déclaré qu’ils voteraient certainement ou probablement pour Biden aux élections générales s’il se présentait, dont 88% sont des démocrates.

msn