ActualitĂ© Agadir et rĂ©gion: Agadir. Reprise de l’ancien Club Med : plusieurs groupes en lice

PostĂ© par: Administrateursur 04-07-2023 14:43:51 1264 lectures Selon la SociĂ©tĂ© marocaine d’ingĂ©nierie touristique (SMIT), la reprise de l’ancien village du Club Med, sur le front de mer d’Agadir, semble intĂ©resser plusieurs groupes hĂŽteliers. Son contrat de bail ayant expirĂ© il y a plus de deux ans, l’établissement avait Ă©tĂ© fermĂ© en 2021, d’un commun accord entre le groupe Club Med et MadaĂ«f, la filiale CDG dĂ©diĂ©e au tourisme.


ExploitĂ© en location depuis 56 ans, c’est-Ă -dire depuis 1965, l’ancien village du Club Med Ă  Agadir pourrait bientĂŽt trouver preneur. À en croire Imad Barrakad, prĂ©sident du directoire de la SociĂ©tĂ© marocaine d’ingĂ©nierie touristique (SMIT), «actuellement, il y a un travail qui se fait avec plusieurs investisseurs pour aboutir Ă  la reprise de cet actif hĂŽtelier». En attendant la concrĂ©tisation de cette opĂ©ration, c’est le groupe allemand TUI qui a manifestĂ© son intĂ©rĂȘt pour la reprise de ce village-club, dans le cadre de son futur plan d’investissement. Sebastian Ebel, nouveau PDG de TUI Group, a d’ailleurs rĂ©cemment effectuĂ© deux visites au Maroc, dont la derniĂšre Ă  l’occasion de la signature d’un partenariat historique avec l’ONMT pour renforcer l’attractivitĂ© de la destination Maroc.

Bail expiré, et crise covid fatale
Remis Ă  neuf intĂ©gralement en 1999 puis Ă  nouveau en 2005, l’ancien village club Med d’Agadir est dotĂ© d’une capacitĂ© de 374 chambres, soit 782 lits. Sa fermeture avait donc portĂ© prĂ©judice Ă  la capacitĂ© laitiĂšre commercialisable classĂ©e de la capitale du Souss, surtout au niveau de la premiĂšre ligne.

Aujourd’hui, cet Ă©tablissement fait partie des trois hĂŽtels en front de mer de la station balnĂ©aire d’Agadir qui ont Ă©tĂ© fermĂ©s en pleine crise sanitaire. Les autres Ă©tablissements sont l’hĂŽtel Palais des Roses, dĂ©jĂ  repris par le groupe Ă©gyptien Pickalbatros, et le Sofitel Royal Bay, en cours de rĂ©novation par la sociĂ©tĂ© ABS Holding. Rappelons que la fermeture du Club Med a Ă©tĂ© anticipĂ©e en 2021 aprĂšs la fin de son contrat de bail avec MadaĂ«f, branche du Tourisme de la CDG.

À noter que l’ancien village-hĂŽtel du Club Med Ă©tait le tout premier Ă©tablissement en dur permanent du Club Med sur le continent africain aprĂšs la reconstruction d’Agadir, suite au sĂ©isme de 1960. Le groupe qui entre-temps s’était implantĂ© Ă  Al Hoceima dĂšs 1963, a consolidĂ© sa position au Maroc, notamment avec d’autres ouvertures dans le Nord, Ă  Marrakech et Ă  Essaouira.

Palais des roses : la fin du calvaire

Pickalbatros Morocco For Tourism and Investment, filiale du groupe Ă©gyptien, Pickalbatros Hotels & Resorts prĂ©sidĂ© par Kamel Abou Ali, est devenu le nouveau propriĂ©taire de l’hĂŽtel Palais des Roses, situĂ© en front de mer Ă  Agadir.
Cette sociĂ©tĂ© dispose de plusieurs actifs hĂŽteliers, notamment Ă  Marrakech et Agadir. DotĂ© d’une capacitĂ© de 404 chambres, soit 808 lits, le Palais des roses a suscitĂ© l’intĂ©rĂȘt de plusieurs groupes qui Ă©taient en lice pour l’acquĂ©rir aprĂšs sa fermeture, et suite au dĂ©cĂšs de Cheikh Salah Kamel, prĂ©sident fondateur du groupe Dallah Al Baraka qui le dĂ©tenait depuis les annĂ©es 2000.
Le groupe a Ă©tĂ© confrontĂ© Ă  un long conflit judiciaire avec la sociĂ©tĂ© Helios, appartenant Ă  Azzedine Lakhouaja, avant que l’hĂŽtel, commercialisĂ© sous l’enseigne MĂ©ridien, ne soit placĂ© en redressement judiciaire.

Les Inspirations ÉCO